90 ans de l'Autodrome de Linas-Montlhéry

Rendez-vous les 7 et 8 juin prochains pour fêter, en grande pompe, les 90 ans du fameux circuit du plateau de Saint Eutrope. J'aurai le grand honneur de vous présenter, cette année encore, cet événement qui s'annonce unique.

Pendant Autodrome Heritage Festival 2014, vous découvrirez des expositions et démonstrations des voitures des records. Elles reprendront exceptionnellement la piste, pour quelques tours mémorables et un nouveau record… de longévité ! Une exposition photo et une exposition d’œuvres du peintre Rob Roy seront également proposées.

Renault 40 CV des records

Renault 40 CV des records sur le banking de l’Autodrome de Linas-Montlhéry

La période des records

Les records, c’est l’âge d’or de l’Autodrome de Linas-Montlhéry. Des dizaines, des centaines même, ont permis à la piste essonnienne de s’ériger en référence mondiale, aux côtés de Brooklands ou Monza, construits quelques années plus tôt. Cette période est également propice pour accueillir des courses automobiles de renom, Grand Prix de l’ACF en tête. Mais n’oublions pas que l’automobile française, puis plus largement internationale, a souvent fait ses premiers pas sur ces pistes et laboratoires techniques mondialement reconnus.

La période noire, puis la modernisation de l’Autodrome

Malgré les nombreuses manifestations, l’infrastructure coûteuse en entretien puis la période noire de la guerre de 1939 à 1945 conduiront l’Autodrome dans les chemins douloureux de la faillite, avant qu’il ne soit repris en charge par l’Etat, puis géré à partir de 1946 par l’UTAC. Dès cette période, l’UTAC modernise et construit de nouvelles installations, crée de nouveaux laboratoires et organise à nouveau des compétitions. Alors que les moyens techniques se développent, les courses reprennent, les records continuent d’y être homologués. Jusqu’en 2004, les compétitions s’y déroulent avant un nouvel arrêt.

2008, le renouveau du circuit

En 2008 et à la demande de la nouvelle Direction, l’UTAC crée un nouveau département événementiel et organise des événements de type loisirs. Aujourd’hui, et 788 400 heures après son inauguration, la passion automobile des pionniers est toujours bel et bien présente, ancrée dans l’histoire mais aussi pointée vers l’avenir.

Écrire commentaire

Commentaires : 0